Tel : 450 436-1779 | 1 800 663-1779
Moufette rayée

Moufette rayée

Description:
La moufette appartient à la famille des mustélidés, dont tous les membres possèdent des glandes sécrétrices développées qui dégagent une odeur musquée. Toutefois, cette caractéristique est particulièrement marquée chez la moufette, qui peut éjecter un liquide nauséabond pour se défendre, d’où son surnom familier de « bête puante ». En fait, son nom scientifique, le mot latin mephitis, signifie « nauséabond ».

Alimentation:
La moufette est indéniablement omnivore (elle mange une grande variété d’aliments). Elle se nourrit d’insectes, de souris, de musaraignes, d’écureuils terrestres, de lapereaux, d’œufs d’oiseaux et de plantes diverses. L’automne et l’hiver, son alimentation est, en proportions à peu près égales, carnée et végétarienne; l’été, elle se compose surtout d’insectes. Les moufettes sont particulièrement friandes de sauterelles, de grillons et de larves d’insectes, telles que les larves de vers blancs, de légionnaires et de vers gris. Elles mangent même des guêpes et des abeilles, qu’elles tuent avec leurs pattes de devant. Bien qu’elles importunent les agriculteurs par leurs intrusions dans les poulaillers et les ruches, on estime que près de 70 p. 100 de leur régime est constitué d’organismes nuisibles aux humains et que seulement 5 p. 100 de leur nourriture est prélevée sur des denrées utiles à ceux-ci.

Habitude:
La moufette rayée est l’un des petits mammifères les plus utiles parmi ceux qui habitent les régions du Canada où alternent fermes, prairies et forêts. , À la différence de beaucoup d’autres animaux, elle s’est bien adaptée à la présence de l’être humain, et son aire de répartition est bien plus étendue qu’à l’origine.

Reproduction:
Les moufettes s’accouplent à la fin de février ou en mars, lorsqu’elles sortent de leur terrier; les petits naissent habituellement au début de mai. La portée est généralement de quatre à six petits, bien qu’elle puisse varier de deux à seize.